Kayane

News

Nintendo Labo : Quand Nintendo se lance dans la CR (Cardboard Reality)

Nintendo Labo

Teasé dans la matinée pour une annonce à peine douze heures plus tard, le Nintendo Labo était un produit « destiné aux petits et aux grands enfants ».

… Personne n’aurait pu le voir venir.

Même alors que j’écris ces lignes plus de quinze heures après l’annonce, personne n’a eu l’occasion de vraiment s’en remettre et Internet est divisé en deux camps : ceux qui trouvent l’idée géniale et même absolument dingue (composée en grande partie de développeurs et d’artistes) et ceux qui crient à l’insulte, même si les deux camps s’accordent pour dire que, niveau prix, c’est un poil trop élevé.

Mais qu’est-ce donc que ce Nintendo Labo, me demanderiez-vous si la première page consacrée aux jeux vidéo de la journée s’avère être celle-ci et que vous n’auriez pas encore cliqué sur la vidéo à peine un paragraphe au dessus ?

Pour faire très simple, il s’agit d’une nouvelle gamme d’accessoires créés pour la Nintendo Switch, mais en lieu et place des objets en plastique encombrants, on a ici des morceaux de carton à assembler soi-même et dans lesquels mettre notre console et surtout nos Joy-Cons.

Vous vous souvenez du capteur placé en dessous du Joy-Con droit et qui n’avait jusqu’ici été utilisé que pour quelques mini-jeux sur 1, 2, Switch ? Eh bien il semblerait qu’ils avaient été placés là spécifiquement pour ces accessoires, nommés pour l’occasion Toy-Con.

Nintendo Labo Piano

Certains journalistes ont eu la chance d’essayer cette nouvelle façon de jouer avant même que le trailer ne soit montré au public et l’on apprend donc via leurs previews, que, pour donner un exemple concret, l’intérieur du piano est bourré de petits morceaux de carton liés aux touches et tous sont munis de petites marques que le capteur du Joy-Con interceptera et interprètera comme une note de musique. Dans tous les cas, d’après eux, ça fonctionne tellement bien que ça peut être considéré comme de la magie noire, donc on va opter sur cette théorie.

Toujours d’après les journalistes qui ont pu les essayer et que je ne placerai absolument pas sur la « liste des personnes que je jalouse », le processus de montage des Toy-Con est assez simple, notamment grâce à l’aide plus que précieuse d’une sorte de manuel vidéo présent sur la cartouche de jeu allant étape par étape et au rythme du constructeur. Les accessoires les plus simples peuvent être construits en moins d’une dizaine de minutes, tandis que le piano leur aura pris pas moins de deux heures. Si vous êtes optimiste et un tantinet joueur, vous pourriez dire que le Nintendo Labo est une astucieuse combinaison de jeu vidéo et de jouets à construire (ou la septième plaie, si vous n’aimez pas bricoler).

Deux packs sont prévus pour une sortie calée au 27 Avril :

– Le premier pack, nommé Multi-kit contiendra le jeu (bien évidemment), une voiture téléguidée, une canne à pêche, une maison, une moto, le fameux piano et tout un tas de ficelles et gadgets pour permettre de customiser un peu nos créations. Le prix européen n’a pas encore été communiqué, mais sachant qu’il sera fixé à 70$ aux States, on peut imaginer que selon les revendeurs, on le trouvera entre 60 et 70€.

Nintendo Labo Multi Kit

– Le second, nommé Kit Robot, est assez particulier, puisqu’il s’agit du Projet Robot qui était censé sortir sur Wii U et qui avait été chapeauté par Shigeru Miyamoto. Celui-ci embarque donc de quoi se construire une sorte d’armure de robot et nous permettra de contrôler chacun des mouvements d’un robot géant… Autant dire qu’il s’agit de la version très low-cost d’Evangelion ou de Gundam, pour le plus grand bonheur des nerds que nous sommes. Ce kit coûtera 80$ aux States, dont sûrement 80€ ici.

Nintendo Labo Kit Robot

Un pack d’accessoires de customisation sortira aussi le 27 Avril avec des pochoirs, des stickers et du scotch pour 10$ (ouch), histoire de rendre nos accessoires plus beaux et uniques.

Personnellement, je dois avouer que je suis plus qu’enthousiaste devant cette annonce en plus d’être très curieux de voir comment ça fonctionnera en situation réelle de salon. Bien évidemment, j’ai un peu peur de ce que ça peut donner si jamais le carton n’est pas assez rigide (même si j’en doute, vu le prix, que je trouve également sacrément élevé), mais l’idée est tellement simple que, annoncé comme ça, c’était juste une évidence. Nintendo est déjà revenu dans le marché du jouet grâce aux amiibo et continue sur sa lancée en mariant deux univers que beaucoup avaient jugés incompatibles. Là où tous les autres concurrents se bourrent le pif à coups d’innovations technologiques coûtant un bras, encore une fois Nintendo part dans une direction totalement différente, raflant au passage une belle mise à en croire le fait que, à l’heure où ces lignes sont écrites, les deux kits sont aux premières places des jeux vidéo les plus achetés sur la version américaine d’Amazon.

Et oui, j’ai réussi à écrire tout un article sur le Nintendo Labo sans dire que Nintendo allait faire un cart…

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>