Kayane

[Critique Express Nintendo 3DS] Yo-Kai Watch 2 : Spectres Psychiques – Perfide épilogue…

Yokai Watch 2 SP

Note : La critique qui suit a été réalisée grâce à un exemplaire presse fourni par l’éditeur.

Spectres Psychiques  est à Yo-Kai Watch ce que les épisodes Jaune, Cristal, Émeraude et Platine ont été à la série Pokémon, soit un épisode complémentaire sortant quelques mois plus tard offrant beaucoup plus de contenu à ceux qui ont été suffisamment malins pour ne pas céder à la hype et une frustrante source de tentation pour ceux qui ont déjà craqué avec les versions de base. Mais contrairement à Pokémon, Yo-Kai Watch console un peu cette seconde catégorie de joueurs en leur proposant une mise à jour qui n’offre certes pas autant de contenu que la dernière version, mais qui en propose suffisamment pour plaire, ce qui est un geste des plus bienvenus.

Parce que j’ai déjà eu l’occasion de critiquer la version Fantômes Bouffis il y a un peu moins de six mois (j’avais mis une vingtaine d’heures avant d’arriver au post-game là où ma copine en a passé presque soixante-dix et ne l’avait pas complété à 100%), la critique qui suit ne traitera que des ajouts de Spectres Psychiques et débattra de l’intérêt de cette version pour ceux qui auraient déjà craqué à l’époque et je ne peux que vous encourager de lire celle qui traite plus en détail du jeu d’origine.

Whisper in the Wind

Fantômes Bouffis et Esprits Farceurs nous proposaient le même scénario avec une simple divergence vers le milieu. Spectres Psychiques, au lieu de choisir un camp autre, décide de nous donner l’option de choisir entre les deux embranchements. Donc si vous n’aviez fait qu’une des deux versions à l’époque, vous pouvez choisir l’autre scénario (même si personnellement, je trouve les différences tellement minimes que l’intérêt est plus ou moins nul) ou bien tout simplement transférer votre sauvegarde dans la nouvelle version pour continuer votre partie.

Là, vous vous demandez donc où est l’intérêt, surtout si l’on avait déjà fini le scénario principal. Eh bien il se trouve dans le post-game. Spectres Psychiques n’offre absolument aucune variation dans la campagne principale en dehors de quelques nouvelles quêtes annexes (auquel on peut également accéder depuis le post-game) et focalise toute son attention sur de nouveaux scénarios se trouvant après le jeu. On y découvre le passé de Whisper (entièrement constitué de cutscenes et à la fois drôle et émouvant) et de Lady Perpétua en plus d’une toute nouvelle zone mettant en avant le mystérieux Darknyan… Auquel il est très difficile d’accéder sans un bon guide ou bien en retournant chaque élément du jeu. Pour le coup, c’est à cause de cette quête que je me suis rendu compte que pouvoir critiquer un jeu en avance peut être autant une chance qu’une malédiction, puisque j’ai passé une bonne heure à tourner en rond, puis une bonne demi-heure à parcourir des forums obscurs pour trouver le moyen d’arriver à ce contenu bonus. Vous n’aurez pas de problèmes au fil des semaines suivant la sortie du jeu puisque vous aurez accès à des guides, mais sachez que la solution implique un sacré jeu de pistes et plein de détours obtus. C’est loin d’être un mal, bien au contraire, puisque ça offre un petit challenge et la récompense vaut pas mal le détour si vous avez aimé le jeu de base.

Et en parlant de challenge… Hoo boy : là où la campagne principale offrait un assez bon équilibre au niveau de ses pics de difficulté avec des boss parfois coriaces, le contenu du post-game peut parfois être brutal. Bon après, c’est aussi parce que je n’ai pas passé des heures à faire monter mes Yo-kais en niveaux ou bien optimiser mes équipes, mais une fois arrivé dans la nouvelle zone, vous affronterez des boss particulièrement haletants et des ennemis d’assez haut niveau. Il y a également les Limbes Éternelles, déjà présentes dans les deux précédentes versions, qui proposent un défi corsé et qui m’ont démoli à peine franchi le premier étage et deux boss ultimes que je n’ai pas eu le temps d’affronter, mais qui je sais me feraient balancer ma console contre un mur. Et c’est sans compter sur le mode Busters, qui propose des nouveaux boss à affronter avec des amis qui auraient mis à jour leur version en 2.0.

yo-kai-watch-2-pyschic-specters-3ds-88b21637

Le Roi des badass revient pour vous mettre une raclée !

Bref, Yo-Kai Watch 2 : Spectres Psychiques, c’est une bonne grosse dose supplémentaire de Yo-Kai Watch, rajoutée à un jeu déjà particulièrement riche en contenu. Mon avis sur le jeu n’a pas changé : ça reste un très bon jeu qui assume bien plus son côté japonais cette fois-ci et qui possède suffisamment de contenu pour offrir plusieurs dizaines d’heures de plaisir à quiconque aime collectionner les monstres et vivre dans un univers riche et détaillé. Après, la question se pose : faut-il absolument acheter cette version si vous avez déjà joué à Yo-Kai Watch 2 ? Personnellement, je suis un peu mitigé, car même si le contenu est plutôt conséquent, si on a la flemme d’explorer le post-game, ça n’en vaudra pas la peine. Après, si vous êtes un fan absolu de la série et que vous avez retourné les autres versions, ça peut être intéressant selon le prix que vous y mettez. Et si vous n’avez pas joué aux autres versions, la question ne se pose même pas : si vous cherchez un RPG léger, mais bourré de contenu, vous y passerez de très nombreuses heures. Certes, le début sera un peu laborieux, mais une fois arrivé dans la seconde moitié, vous comprendrez pourquoi je trouve ce jeu difficile.

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>