Kayane

News

La bêta de Dragon Ball FighterZ repoussée (juste pour pourrir Capcom) !

Dragon-Ball-Fighters- 2

Plus grosse annonce de l’E3 et un des jeux les plus remarqués à l’EVO, Dragon Ball FighterZ est un des jeux les plus attendus des joueurs de jeux de baston et d’anime (et un de nos jeux les plus attendus à la rédac’).

La dernière fois que j’en avais parlé, j’avais relayé l’annonce d’une bêta fermée disponible cet été. À la base, les joueurs devaient attendre le 26 Juillet (aujourd’hui) pour s’inscrire via une application sur le PSN ou le Xbox Live et espérer obtenir une entrée pour la bêta qui aurait dû être jouable en Août, mais Namco Bandai en a décidé autrement, repoussant l’ouverture des inscriptions au 22 Août pour un accès à la bêta du 16 au 18 Septembre.

La raison officielle de ce report est que l’enthousiasme généré par le titre était tel que la compagnie a décidé d’agrandir ses serveurs pour permettre à un plus grand nombre de joueurs de s’inscrire… Mais les choses deviennent beaucoup plus drôles quand on se met à lire entre les lignes.

Car, si vous suivez l’actualité des jeux de baston, vous n’êtes pas sans savoir que le 19 Septembre sortira un certain Marvel VS Capcom Infinite, soit pile aux alentours de l’ouverture de la bêta de Dragon Ball FighterZ. Autrement dit, Namco Bandai a volontairement changé la date pour pourrir le lancement du jeu de baston de Capcom, car ils savent que les joueurs sont déjà acquis à leur cause et souhaitent encore plus enterrer leur concurrent, qui a non seulement du mal à se démarquer, mais en plus se fait royalement enfoncer par une partie de la communauté de VS Fighting, qui saute assez vicieusement sur n’importe quel petit détail (suffit de voir l’acharnement des joueurs sur les visages des personnages de MvC Infinite, les torrents d’insultes lancés à cause de la non inclusion des 4 Fantastiques et des X-Men, pris en otage par 20th Century Fox ou bien qui on découvert que Gamorra était un patchwork basé sur d’autres personnages de MvC 3). Namco Bandai sait que Dragon Ball FighterZ est l’actuel chouchou de la communauté et capitalise à mort sur cet état de fait, quitte à s’amuser aux dépends de son concurrent principal.

Dans un sens, ça me rappelle ce que Blizzard avait fait à Gearbox lorsque Overwatch et Battleborn étaient « en compétition ». Blizzard était le favori du public, mais avait quand même décidé de s’assurer que son adversaire resterait enterré en sortant une bêta gratuite et ouverte à tout le monde d’Overwatch pile la semaine du lancement de Battleborn, le condamnant ainsi à sortir dans l’anonymat le plus total.

Est-ce que la situation sera similaire cette fois-ci ? J’en doute un peu, car Dragon Ball FightrZ ne sortira que début 2018, donc Marvel VS Capcom Infinite aura quelques mois pour respirer et potentiellement réussir à se faire son trou. Ceci dit, cette tactique diabolique aura très certainement un impact sur les ventes du titre de Capcom, surtout si la presse sort des critiques moins enthousiastes qu’espérées (ce qui peut ou ne peut pas arriver. Pour l’instant, je n’en sais rien et n’ai pas envie de porter un jugement de valeur hâtif).

Bref, la rentrée promet d’être plus que violente et riche en popcorn mâché par le journalistes et joueurs qui observeront ce spectacle.

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>