Kayane

News

Project Rap Rabbit : le nouveau jeu des créateurs de PaRappa the Rapper et Gitaroo Man annoncé… Sur Kickstarter.

Project Rap Rabbit 2

S’il y a bien quelque chose que l’on a appris au fil de ces 365 derniers jours, c’est que plus gros sera ton Kickstarter, plus grandes seront les chances que le résultat final soit « décevant ».

Alors certes, quand un projet comme Mighty N°9 arrive dans nos consoles et que l’on se dit « Tout ça pour ça !? », il faut se dire que presque 5 millions de dollars pour un « projet un minimum ambitieux », c’est peu selon la taille de l’équipe. Je m’étais amusé à calculer assez grossièrement le budget d’un jeu comme Blaster Master Zero, un jeu avec des graphismes 8-bit sorti en Mars dernier sur Nintendo Switch et vendu à plus de 80 000 exemplaires. Sachant qu’une équipe d’une trentaine de personnes avait bossé dessus pendant seulement six mois, si l’on payant chacune des personnes ayant bossé légèrement au dessus du Smic, le budget serait d’environ 250 000€. Bien évidemment, ça ne prend aucunement en compte la réalité du développement, ni les coûts des diverses licences à payer et tous les trucs un minimum technique, juste très hypothétiquement les salaires cumulés de tous les employés sans les charges sociales… Enfin bref, faire un jeu, ça coûte très cher, surtout quand la technologie employée derrière est coûteuse.

Donc quand je vois les studios NanaOn-Sha et iNiS J demander 1,1 millions de dollars pour le Project Rap Rabbit, je ne peux que grimacer. Le montant minimal demandé n’est pas particulièrement élevé si l’on prend en compte ce que j’ai dit un peu avant, mais du point de vue du public, qui a largement eu le temps de voir d’un mauvais oeil les projets proposés sur Kickstarter, c’est énorme.

Après, ça ne veut pas dire que je n’y crois pas. Bien au contraire, je prie pour qu’ils réussissent, car Project Rap Rabbit est un jeu de rythme mettant en scène un lapin super stylé dans un Japon féodal animalier devant enrayer la corruption qui ronge son pays à coup de battle de rap. Imaginez Samurai Champloo avec une grenouille et un lapin et j’ai une très grosse impression de Usagi Yojimbo… Et d’un des livres que je suis en train d’écrire…Hum.

Project Rap Rabbit

La particularité de ce jeu de rythme est des plus intéressantes, puisque le but du jeu sera de créer nos propres paroles pour contrer nos adversaires. On pourra prendre des mots-clés de la diatribe de notre ennemi, choisir le ton de notre réponse (sarcastique, confiant, etc) et balancer notre sauce en appuyant sur les touches en rythme avec la musique. Plus classe est notre réponse, le plus de points on gagnera.

Si le but est atteint, le jeu «  » » »devrait » » » » sortir en Août 2018 sur PS4 et PC, soit l’an prochain. Après, on sait tous ce que c’est : on annonce une date estimée et presque systématiquement, le produit sort plusieurs mois en retard, donc disons que le jeu sortira d’ici Mars 2019 grand max. Des versions Switch et Xbox One sont au programme, mais seulement si les derniers stretch goals sont atteints, ce qui est plutôt stupide quand on voit qu’ils sont fixés à 3,1 millions de dollars pour la version Xbox One et… Presque 5 millions pour la version Switch. Alors certes, je sais qu’il est beaucoup plus simple d’éditer des versions physiques des disques, mais ce genre de jeu est vraiment plus taillé pour des consoles comme la Switch que pour des consoles de salon. Les lillois de Seaven Studios (qui ont développé de très bon Ethan Meteor Hunter) se sont proposés d’aider au portage du jeu pour réduire les coûts. Espérons qu’ils répondent positivement, car quand on voit que Mighty N°9 n’a même pas atteint le montant demandé par NanaOn-Sha et iNiS J pour la version Switch et que les Rhtyhm Games sont bien plus niche que les plaftormers (et qu’on y ajoute encore une fois le désamour du public pour les campagnes de financement participatives), on peut se dire que ça n’arrivera jamais.

Bref, autant l’idée d’un nouveau jeu de rythme de cette trempe m’enthousiasme énormément, autant je dois avouer que cette annonce m’a quelque peu blasé. Je veux qu’elle réussisse, mais quelque chose me fait dire que tout se jouera à très peu de choses près…

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>