Kayane

Blog

[Tip-Top] Les cinq meilleures Princesses Zelda (Spoilers, bien évidemment)

Zelda BotW

Récemment, un certain jeu est sorti et a conquis le monde entier. Une histoire de héros, de princesse et de démon contant d’une manière quelque peu différente une histoire que l’on a pu vivre encore et encore sur ces trente dernières années.

La série The Legend of Zelda a non seulement traversé les années, mais aussi les tendances et l’on peut parfaitement le constater par le biais d’un personnage central à la série : Zelda. Plus les épisodes ont passé et plus la princesse est passé de simple McGuffin à personnage à part entière, au point de devenir un personnage à part entière à partir d’Ocarina of Time.

Et comme le titre de cet article le suggère et parce que vous connaissez mon amour pour les top depuis le temps, j’ai décidé de lister les différentes incarnations de la porteuse de la Triforce de la Sagesse dans l’ordre de mes préférences. Bien évidemment et parce que j’aime bien argumenter, il y aura des spoilers majeurs pour la plupart des jeux de la série, y compris Breath of the Wild, donc aventurez-vous ici à vos risques et périls !

5 : Twilight Princess

Zelda TP

Je vous vois venir ! Rangez de suite vos torches et vos fourches et lisez mon argumentaire.

Zelda dans Twilight Princess est aussi secondaire dans l’histoire que lorsqu’elle apparaissait dans les premiers épisodes et aucune scène où elle a une épée en main ne changera ce fait. Je suis plus ou moins certain que le fait qu’elle soit enfermée dans sa tour les trois quarts du temps a aussi à voir avec l’apparition à la dernière minute de Ganondorf. C’est vraiment plus l’histoire de Midona et Xanto et qu’autre chose et les deux autres élus de la Triforce ont été inclus pour respecter le cahier des charges.

Après, l’idée qu’elle décide de rester otage de Xanto et se fasse posséder par Ganon à la fin donne une dynamique intéressante à l’histoire et son design est vraiment cool, donc je ne pouvais pas ne pas l’inclure dans la liste.

4 : Spirit Tracks/Skyward Sword

Zelda Spirit TracksZelda Skyward_Sword

Un top 5 dans tricher avec une double-entrée est une liste ennuyante et donc je mets côte-à-côte les Zelda de Spirit Tracks et de Skyward Sword.

La première en raison de son rôle plus qu’actif dans l’histoire. D’un point de vue fonctionnel, elle sert non seulement de guide constant à Link en étant le pointeur du stylet, mais elle peut aussi posséder des armures et participer au combat, ce qui est vraiment cool. De plus, elle est très drôle et rend l’aventure bien plus vivante.

Zelda dans Skyward Sword, quant à elle, possède une évolution très intéressante : d’adolescente insouciante et facétieuse au début, elle endosse petit à petit son rôle de prêtresse et n’hésitera pas à partir en pèlerinage pour gagner en puissance pour vaincre le Banni. Skyward Sword est un épisode se basant sur l’étude de la spiritualité et le mysticisme lancé par Twilight Princess et il va jouer cette carte à fond. Zelda, de par son voyage, est l’incarnation parfaite de ce thème.

3 : Ocarina of Time

Zelda Ocarina of Time

La Zelda la plus active de la série d’un point de vue factuel. Fuyant le château d’Hyrule et Ganondorf, elle part s’entraîner avec Impa pour apprendre à utiliser la magie des Sheikahs.

Et même si ce n’est plus un secret à cause de Super Smash Bros, le fait qu’elle et Sheik ne soient en fait qu’une seule et même personne avait choqué plus d’un joueur. Le mystérieux ninja qui nous donne des indices sur la marche à suivre était en fait la princesse, princesse qui d’ailleurs participera à sa manière au combat final en nous donnant l’arme qui permettra de lancer la séquence de mise à mort la plus mémorable et brutale (pour un jeu Nintendo) de la Nintendo 64.

2 : Breath of the Wild (encore une fois, très très gros spoilers)

zelda Breath of the Wild

Dans BotW, Zelda connaît certes un cheminement assez classique au niveau de son comportement et il est vraiment dommage qu’elle n’apparaisse plus ou moins jamais dans le présent, mais ce sont surtout les implications de ses actions et sa détermination qui forcent le respect.

Car cette Zelda est une aventurière et une nerd de première catégorie qui n’hésite pas à mettre les mains dans le cambouis pour trouver un moyen de vaincre Ganon au cas où il revienne. Elle est l’antithèse de la Zelda de Skyward Sword, reniant une magie en laquelle elle croit difficilement pour se concentrer sur la recherche scientifique et partant en pèlerinage uniquement parce que son père le lui ordonne. Bien évidemment, et parce que visiblement les dieux sont ignobles, elle ne parvient pas à obtenir leur pouvoir. Ganon, visiblement au courant, décide de choisir cet exact moment pour frapper et parvient à retourner le plan de Zelda contre elle en parvenant au passage à tuer tous ceux qui lui étaient chers.

On pourrait y voir un message un peu néfaste à propos de la foi, mais c’est justement l’absence de foi et l’acharnement de Zelda qui a fait sombrer le royaume et manqué de faire tuer Link. C’est cet échec qui la pousse à aller confronter Ganon par elle même et passer un siècle entier à contenir le Fléau qui sans elle aurait déjà réduit Hyrule en cendres.

Bref, on se retrouve avec la Zelda la plus tragique du lot, ce qui d’emblée aurait fait qu’elle serait en numéro un de pas mal de liste… Sauf que je suis un éternel optimiste qui aime bien les choses légères, donc mon numéro 1 ne peux qu’être la « Zelda » de…

1 : The Wind Waker

Tetra Wind Waker

The Wind Waker a depuis toujours fait partie de mes épisodes préférés de la série (avec A Link to the Past, A Link Between Worlds et The Minish Cap) et une des raisons principales était son cast de personnages. De la grand-mère ultra-câlinable de Link au noble Roi des Lions Rouges à un Ganondorf pour qui je peux étrangement ressentir de la pitié, cet épisode comporte quelques uns de mes personnages préférés.

Et puis il y a Tetra/Zelda. Chef d’une bande de joyeux pirates, elle est très facétieuse et n’hésitera pas à nous mener par le bout du nez pour atteindre ses objectifs. Chacune de ses apparitions est un pur plaisir et même si elle perd un peu en charisme une fois qu’elle « devient » Zelda, ça ne l’empêche pas d’être cool, notamment au moment où elle nous aide durant le combat final face à Ganondorf en tirant des flèches de lumière bien utiles pour immobiliser le monstre (de charisme). Mais c’est vraiment sa manière d’être qui nous vend le personnage et qui contribue au ton sensiblement optimiste du jeu.

Et, petit détail cool : elle revient en tant que Tetra dans Phantom Hourglass, même si son rôle est hélas celui de simple Mc Guffin pour laisser la place au second meilleur compagnon de toute la série : Linebeck (mais je reviendrai peut-être un jour pour déverser tout mon amour pour ce personnage qui ne mérite certainement pas d’être oublié).

En résumé, la Princesse Zelda n’a eu de cesse d’évoluer au fil des épisodes et même si son caractère a assez grandement varié d’épisode en épisode, on peut remarquer qu’elle a gagné en profondeur au fil des épisodes. Qui sait ce que réservent les prochains épisodes ? Personnellement, j’espère un rôle encore plus actif, à la croisée entre Skyward Sword, Breath of the Wild tout en ayant cet optimisme typique de Wind Waker. Bref, qu’elle continue de devenir humaine tout comme le reste des personnages secondaires pour offrir une histoire encore plus intemporelle.

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>