Kayane

Blog

[Concours] Vous vous sentez l’âme d’un écrivain ?

Grand Prix 404

Comme vous avez probablement pu le voir ici et au détour de quelques articles qui y sont dédiés, j’adore écrire des histoires et initier les gens aux techniques de l’écriture. Et parce que je sais que certains d’entre vous s’y sont pas mal intéressés, que vous pensez éventuellement écrire un livre et que les dieux du timing sont hautement généreux, voilà que se profile un concours d’écriture qui devrait pouvoir vous intéressé.

Initié par 404 Éditions (les mêmes qui ont publié la biographie de Kayane « Parcours d’une e-Combattante »), le Grand Prix 404 est un nouveau concours d’écriture annuel avec à la clé la publication et la diffusion dans toutes les bonnes librairies de vôtre histoire !

Pour s’inscrire, rien de plus simple : il suffit de mettre en ligne votre histoire (ou ne serait-ce que le début si vous commencez à écrire) sur le site 404 Factory, cliquer sur l’option « Soumettre votre publication » une fois dans la page de votre livre, puis accepter les Termes et Conditions et finir de l’écrire avant le 28 Avril minuit. Un jury composé de membres du staff et de quelques guests (dont Julien Tellouck) délibèreront pendant un mois pour sélectionner 5 livres qualifiés pour les demi-finales, puis le vainqueur sera désigné le 26 Juin. À noter que vous pouvez doubler vos chances et si jamais vous vous sentez confiant, vous pouvez mettre soumettre une seconde histoire ! Cependant, sachez que le livre doit comporter au minimum 200 000 signes espaces compris, soit grosso modo 40 000 mots, ou, en des termes plus simples, entre 65 et 70 pages Word (Times New Roman et Taille 12), ou 130 et 140 pages une fois converti au format livre de poche standard. Ça peut paraître petit, dit comme ça, mais d’expérience, je peux dire sans souci que si votre univers est riche, complexe et vous passionne, vous exploserez allègrement cette limite en trois petites semaines si vous êtes un minimum timbré, ou, comme moi, en 10 jours (mais vous décèderez pile derrière).

Après, il me faut apporter une seconde petite précision, car je sais que beaucoup le louperont au moment d’accepter les termes et conditions : si vous remportez le prix, vous gagnerez 2000€ d’avance sur vos droits d’auteurs et signerez un contrat d’édition standard qui vous permettra toujours de percevoir des droits d’auteurs à la vente de chaque exemplaire de votre livre, mais vous signerez aussi un second contrat stipulant que vous cèderez également les droits d’adaptation audiovisuelle de votre livre à 404 Éditions. Cette pratique assez courante implique que l’éditeur aura toujours le dernier mot sur la compagnie à qui il confiera l’adaptation. Après, j’imagine que si vous êtes très au fait du monde de la télévision et du cinéma, vous pourrez toujours offrir à l’éditeur une wishlist des studios chez qui vous verriez bien votre livre adapté et vous toucherez quand même des parts en cas de succès. Personnellement, vu que j’ai pour intention de faire adapter un jour ou l’autre mon histoire dans d’autres formats, ça ne me pose pas de problème tant que j’ai mon mot à dire sur quelques petits détails qui me paraissent importants (comme co-diriger trois scènes spécifiques qui constituent l’essence même de ma vision sur ces livres, donner des pistes de character-design et, même si ça relève plus du fantasme, voir le livre adapté en une série animée franco-japonaise), mais je préférais vous prévenir pour éviter que vous ne soyez pris au dépourvu, au cas où vous êtes comme Alan Moore et que l’idée d’adapter votre oeuvre ne vous botte pas trop.

Et si vous n’êtes pas un écrivain, il y a plein de bonnes choses à lire parmi les participants, avec notamment certaines histoires au niveau particulièrement élevé. La compétition s’avèrera bien rude et m’est avis que plein d’autres livres de gros calibre arriveront dans les prochaines semaines !

Au passage, autant que je fasse de la pub pour ma propre paroisse, puisque j’ai proposé deux histoires. La première se nomme La Prophétie de Bellus et est une histoire assez courte basée sur un concept original et où cinq héros venus des quatre coins du Multivers devront sauver un monde d’un scientifique ayant construit une machine mortelle. C’est parfois très drôle, parfois très étrange, mais le rythme est effréné et m’est avis que vous aurez du mal à décrocher… Tout comme avec le premier tome de ma seconde histoire et mon bébé : Les Chroniques de Loutre-Monde, où un jeune garçon se retrouve victime d’un accident de la route et n’a aucun souvenir des derniers mois. Divisé en deux parties, l’histoire nous fait d’abord vivre le quotidien atypique de ce garçon qui a obtenu des pouvoirs de manipulation temporelles parce qu’il est mort trop de fois, puis on le suivra durant ses aventures dans Loutre-Monde, un monde complexe et fascinant peuplé de personnes vraiment vivantes. Le rythme est plus posé que dans la Prophétie de Bellus, car il y a énormément de bases à couvrir et je voulais vraiment développer au maximum les personnages peuplant cet univers en racontant plein de micro-histoires remplies d’émotion, de surprises, de mystères et aussi et très souvent de rire et de bonne humeur. En tout cas, m’est avis que d’ici la fin de l’histoire, vous aurez juste envie de m’insulter et de réclamer avec ferveur la suite, comme pas mal de mes bêta-lecteurs l’ont fait auparavant (une personne avait même physiquement menacé de me frapper pour lire la suite, ce qui était à la fois très étrange et rassurant quant à l’efficacité de la fin de ce tome).

Écrivains, à vos plumes numériques* ! Lecteurs, à vos clics ! La qualité offerte par tous les Auteurs va vous surprendre !

* Et amusez-vous ! C’est ce qui compte le plus dans cet exercice ♪

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>