Kayane

Blog

[Tip-Top] Les 10 jeux auquel je n’ai pas joué cette année mais que j’aurais probablement inclus dans mon vrai top 10 de l’année si j’avais pu les faire !

judy-hopps-shrug

Qui dit fin d’année dit articles à foison mettant en avant le meilleur de ce que l’on a eu au cours de ces douze derniers mois. Bien évidemment, vous y aurez droit ici aussi, avec un top 10 des jeux de 2016 qui je le sais d’avance suscitera pas mal de commentaires déplacés et de cris de « bouh, sale fanboy de Nintendo, va ! », car la liste sera très certainement constituée à 60/80% de jeux sortis ou joués sur Wii U ou Nintendo 3DS.

Et la raison est bien simple : je ne reçois presque que des jeux de leur part car je n’ai pas leur contact et n’ai pas l’argent pour acheter les autres, ni forcément le temps d’y jouer.

Du coup, histoire de faire les choses bien et contenter tout le monde, voici une liste des jeux sortis en 2016 auquel je n’ai pas joué, mais qui auraient probablement pu avoir une place dans le vrai top 10 si jamais j’avais eu le temps/argent pour les faire.

10 : Ittle Dew 2/Epistory : Typing Chronicles

ittle-dew-2 epistory-typing-chronicles

Bon ok, comme d’hab, je triche, mais j’avais envie de caser deux jeux indés en bout de liste, car les deux s’inscrivent dans des genres qui me bottent pas mal. Et les deux contiennent des renards, donc bon, fallait que je place ma caution renard quelque part. La voilà.

Ittle Dew 2 est un Zelda-like avec un style assez proche de The Wind Waker et un gameplay plus proche de A Link to the Past, le tout saupoudré de dialogues rigolos et avec une personnalité assez marquée. Epistory, quant à lui, est beaucoup plus conceptuel, puisque l’on peut « écrire sa propre aventure ». Typiquement le genre de « jeu-expérience » qui me botte totalement.

9 : Phoenix Wright Ace Attorney : Spirit of Justice

phoenix-wright-6

Alors, erm… Voilà qui est assez embarrassant, puisque je possède cet épisode de Ace Attorney, mais je ne l’ai pas fait pour deux raisons. La première était que je bossais sur Dragon Quest 7 et quelques autres jeux à l’époque de sa sortie, et aussi parce que ma compagne avait décidé d’y jouer en premier, faisant que la console était constamment prise. Le temps a passé et la pile de jeux à critiquer n’a fait que grandir, sans compter que, fonctionnant à la hype, je ne joue principalement à mes jeux que si je suis hypé ou bien que j’ai envie. Et une fois Dragon Quest 7 fini… Bah ma hype pour Phoenix Wright était totalement retombée et j’ai eu la flemme de piquer la console de ma compagne pour le faire. Après, ça ne veut pas dire que je ne le ferai pas un de ces quatre… Faut juste que je trouve la motivation de le faire.

8 : Unravel

unravel

Même si Unravel ne s’annonce pas exceptionnel, il a tout pour me plaire : c’est un platformer 2D (genre que j’adore), il possède un pitch original (petit bonhomme de laine) et est entouré d’une aura et d’une ambiance qui me rappelle la campagne anglaise, donc c’est un jeu qui a déjà tout gagné avant même que je n’y joue… Faut juste que je le prenne un de ces quatre en promo ou que j’attende d’avoir assez d’argent de côté pour le prendre ou bien attendre son inévitable arrivée sur le PlayStation Plus.

Et puis bon, j’ai envie de dire que dans Unravel, il est Boléro !

Non, parce que dans Unravel, il est beau, le héros… Et le Boléro de Ravel, tout ça…

Non, mais revenez, le top n’est pas encore fini !

7 : Ratchet & Clank

ratchet-and-clank

Instant confession : j’ai joué aux introductions de presque tous les jeux Ratchet & Clank et adore l’univers et les personnages… Mais je n’en ai fini aucun. C’est bête, mais je n’arrive jamais à trouver le truc qui me donnerait la motivation pour finir ne serait-ce qu’un épisode. Après, je ne dis pas que le jeu n’est pas fun ou quoi, mais… Je sais pas, je trouve toujours quelque chose de plus intéressant à faire ou la vie me rattrape toujours avant que je ne puisse y jouer d’un bout à l’autre. En tout cas, ce reboot s’annonce déjà comme un des plus beaux jeux de tous les temps et je compte bien le faire un jour. Après, d’ici à dire que je promets que je le finirai, c’est pas dit…

6 : Hitman

hitman

J’ai déjà défendu le modèle économique de ce reboot de Hitman, et les critiques et joueurs semblent avoir confirmé mon impression initiale. Hitman est le jeu qui se taille le mieux pour un format épisodique et j’ai vraiment hâte de le faire, car celui-ci semble offrir une liberté que l’on n’avait plus retrouvée dans Absolution. Quand je le ferai, je désactiverai la plupart des indicateurs, histoire de retrouver le plaisir que j’avais éprouvé en jouant à Blood Money !

5 : Etrian Odyssey 2 Untold : The Fafnir Knight

etrian-odyssey-u2-sans-bono

La série des Etrian Odyssey m’a toujours intrigué, et ce depuis la sortie du premier épisode sur Nintendo DS il y a… Longtemps. Mais je n’ai eu l’occasion de l’essayer qu’au détour du quatrième épisode, sorti sur Nintendo 3DS il y a deux ou trois ans.  Et comme je m’en doutais, je suis bien assez vite tombé amoureux de ce passe-temps agréable.

Les Untold sont des remakes des premiers épisodes, et ce remake du second ajoutait un scénario absent de la version d’origine, chose qui manquait aussi au quatrième épisode et donnant ainsi au joueur un véritable but. À voir si le cinquième épisode déjà sorti au Japon en propose un ou non, mais au grand pire j’aurai à me contenter des musiques jouissives de Yûzô Koshiro.

4 : Overwatch

overwatch

Tout le monde a déjà entendu parler d’Overwatch, donc je ne vais pas m’étendre dessus trop longtemps, mais j’avais pu tester la bêta en Mai dernier et j’ai très vite remarqué à quel point ce jeu était un bon gouffre à temps. Dix minutes s’étaient transformées en deux heures sans que je ne m’en rende compte et je voulais vraiment jouer à la version complète. Bon, depuis, ma hype est redescendue à moitié, mais si je mets la main dessus…

3 : World of Final Fantasy/Final Fantasy XV

woff

À l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas encore mis la main sur Final Fantasy XV, et ce n’est pas dit que je puisse le faire avant 2017, donc je l’inclus dans la liste sans trop me pencher dessus, car il se peut que vous le verrez apparaître dans ma liste des jeux de l’année à paraître dans une vingtaine de jours (et j’ai toujours autant de mal à croire que Noël est dans une vingtaine de jours… Où sont passés ces dix derniers mois !?)

Du coup, je vais plutôt me pencher sur World of Final Fantasy, qui s’est révélé être un véritable hit surprise auprès de beaucoup de gens, moi y compris. Durant les deux semaines qui ont suivi son lancement, je n’entendais parler que de ce jeu, au point que mon désir auparavant inexistant n’a fait que grossir, uniquement stoppé net par mon banquier qui tirait la tronche et aussi les autres jeux à tester à côté. En tout cas, je le ferai un jour, car son humour mignonnet et léger, son système de capture de monstres et ses musiques de Masashi Hamauzu me donnent vraiment envie.

2 : Tokyo Mirage Sessions #FE

tmsfe

Typiquement le genre de jeu qui se retrouvera sur ebay à 170€ dans cinq ans, TMS est plus ou moins un apéritif pré-Persona 5 dans un univers encore plus débile et assumé. Alors certes, ce n’est pas le festival de noirceur et de drame auquel on aurait pu s’attendre en entendant le pitch de « Shin Megami Tensei X Fire Emblem », mais m’est avis qu’il doit bien dissimuler deux-trois surprises bien senties et j’ai vraiment envie de voir de quoi il en retourne… Surtout en voyant que Persona 5 a été repoussé jusqu’à Avril (même si bon, techniquement, on va tous mourir en Janvier/Février/Mars avec le combo meurtrier Kingdom Hearts/Gravity Rush 2/Tales of Berseria/Ni-Oh/NieR Automata/le line-up de lancement de la Nintendo Switch… Que les dieux du Multivers aient pitié des pauvres âmes des critiques qui vont tout se manger en une seule session…)

1 : Owlboy

owlboy

Je ne sais plus de quand date mon premier contact avec Owlboy, mais c’était il y a au moins plus de quatre ans. Et Simon Andersen a bossé sur ce projet depuis neuf ans ! Et il est enfin sorti ! Pour le coup, j’ai énormément de mal à imaginer ce qu’il a du traverser, surtout en sachant qu’il a réussi à garder énormément de choses secrètes pendant tout ce temps, ce qui est complètement dingue. Rien que pour cette raison, j’ai vraiment envie d’y jouer, mais aussi parce que ce jeu s’annonce en plus très bon.

Quelque chose me dit que le jour où j’y jouerai, ça sera comme celui où j’ai commencé Cave Story, qui a connu une histoire similaire (bien que deux fois plus courte en terme de temps de développement, ce qui reste pas moins de cinq ans) et qui a fini par être un de mes jeux préférés… On va dire que j’ai une certaine attirance pour les « projets-passion » faits sur plusieurs années.

Bref, voilà ma liste des jeux que j’aurais bien aimé faire en 2016, mais que je ferai probablement plus tard. J’imagine que vous aussi, vous avez un jeu dont tout le monde a parlé comme étant un des meilleurs, mais que vous n’avez tout simplement pas eu le temps/argent pour le faire et ça, ça me rend curieux.

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>