Kayane

Blog

Impressions : Pokémon Sun et Moon (basées sur la démo spéciale)

pokesolune

Si vous lisez cet article au moment où il paraît, vous êtes probablement en train de m’insulter parce que je suis un sale privilégié qui a mis la main sur la démo de Pokémon Soleil et Lune quelques heures avant le reste du monde. Personnellement, je souris et pleure de joie en même temps, puisque ça m’aura enfin permis de trouver une utilité à une New Nintendo 3DS Japonaise qui traînait sur mon étagère depuis beaucoup trop longtemps, faute de jeux à continuer… Faut bien tirer avantage des rares cartes que l’on a en main qui puissent nous être utiles, non ? D’autant plus que la démo est aussi en français sur une console japonaise ! La classe !

Bien évidemment, cet article contiendra des « spoilers » de la démo, et même si beaucoup d’entre vous trouvent cette notion absurde, je préfère signaler, puisque certains ici m’écorcheraient vif s’ils savaient qu’il y avait un [Truc que vous verrez dans la toute dernière photo de cet article, donc scrollez lentement ♪]…

pikachu

La démo nous offre une version modifiée et légèrement tronquée de l’intro. Petit point intriguant et cool : notre mère nous emmène à la mairie pour faire quelques démarches administratives, chose que l’on voit rarement dans les jeux, et qui pourtant est plus que logique. Ils ont poussé le réalisme plus loin en disant que la démarche prendrait du temps, et c’est pourquoi on poireaute quelques secondes dans le lobby avant de rencontrer Tili, un petit bonhomme fort sympathique qui nous propose de découvrir la ville d’Ekaeka. S’en suit presque immédiatement un premier combat contre la Team Skull, suivi d’une micro-exploration de zone avant enfin de découvrir une petite nouveauté que j’aime bien appeler le mode « Pokémon Snap », où l’on peut prendre des Pokémon en photo, sachant que ce n’est possible qu’à des endroits spécifiques et que les prendre en photo provoque automatiquement un combat (ou l’hilarité, selon le contexte). S’en suit un combat de boss avec une micro mise en scène qui montre des Pokémon comme de véritables menaces, puis un combat de boss et puis basta… Ou bien peut-être ?

Car après un retour à l’écran-titre, on se rend bien assez vite compte que la démo offre bien plus que ce qu’elle semble proposer de prime abord, avec notamment la possibilité de monter sur un Tauros pour aller beaucoup plus vite et défoncer des rochers, des concours de capture où il faut capturer un maximum de Pokémon pour obtenir des objets supplémentaires dans le jeu et des événements auront lieu dans les prochains jours. Et oui, j’ai essayé de tricher en modifiant la date de la console pour tenter de les déclencher plus tôt, mais rien n’y fait. La démo ne nous livrera donc ses derniers secrets supposément que dans 24 jours (mais connaissant la hargne des data-miners, m’est avis que tout sera dévoilé d’ici la fin de la matinée)

En ce qui concerne le gameplay, ça reste du Pokémon. Les combats ne changent pas d’un poil si on regarde l’ensemble de la chose, mais l’interface a été revue en profondeur pour rendre les combats à la fois plus accessibles, mais aussi plus stratégiques. Ainsi, même si on hasardera à trouver la faiblesse d’un Pokémon la première fois qu’on le rencontre, des notes quant à l’efficacité de nos attaques se rajouteront par la suite, faisant que l’on peut plus vite déterminer s’il faut conserver notre bestiole en combat ou bien la changer pour plus facilement exploiter les faiblesses de l’adversaire. De plus, les changements de stats sont désormais facilement visibles, nous permettant ainsi de pouvoir appuyer là où ça fait mal, ou bien d’augmenter nos défenses en fonction de la puissance de l’adversaire. Après, tout ça, ça ne se voit pas vraiment dans la démo, vu que notre Amphinobi est plutôt puissant et les adversaires plutôt faibles, mais dans des combats entre joueurs, ça risque de prendre tout son sens.

qr-code-demo-pokemon

(D’ailleurs, si vous souhaitez la télécharger maintenant, vous pouvez passer par ce QR code spécial eShop)

On a aussi un aperçu des attaques Z et même si c’est très bref, on peut imaginer que ce genre de cartes maîtresses nous seront bien utiles en multijoueurs, ajoutant une couche de stratégie supplémentaire à un jeu déjà assez technique.

Enfin, si l’on se penche sur l’esthétique, on peut se dire que Soleil et Lune sont les épisodes de la prise de risques. Car autant graphiquement, ça devient plus « réaliste » en termes de proportions, autant musicalement, c’est drastiquement différent de ce à quoi on avait pu être habitués. En dehors du thème des combats, ça ne sonne pas du tout comme un jeu Pokémon. Surtout le thème de la Team Skull, que l’on dirait tout droit sorti de The World Ends With You ou bien celui de la colline, qui ressemble plus à du Klonoa mixé à Pokémon Blanc (ce qui n’est pas un mal).

Je ne vais pas non plus m’étendre pendant des pages et des pages, surtout pour une démo (attendez-vous à des pavés pour la version complète), mais ça fait plaisir de pouvoir à nouveau jouer à un épisode de la série. Pour le coup, je n’ai qu’une envie : jouer à la version complète au plus vite !

Benjamin « Red » Beziat

Oh et oui, du coup il y a cette petite surprise qui m’a fait hurler de rire :

pokesurprise

Zoom in…

farte

Yep, c’est un Triopikeur d’Alola. Ma vie est désormais complète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>