Kayane

Blog

[Lumière sur… ] La chanteuse LiSa (Angel Beats!, Fate/Zero, SAO)

risaoribe

Dans cette nouvelle rubrique intitulée Lumière sur… Je vous propose de découvrir des chanteurs ou chanteuses issus du monde de l’animation japonaise. Si je vous dis Risa Oribe, vous me direz sûrement Angels Beats. Non ? Pas encore ? Alors disons, Sword Art Online ? Bien, ça devrait commencer à revenir peu à peu.

Sachez qu’à travers ses titres célèbres, c’est bien et bel la chanteuse JPOP Risa Oribe qui est derrière ces génériques d’ouvertures. Connu sous le nom de LiSa (acronyme de « Love Is Same All »), c’est une chanteuse japonaise qui a chanté pour les titres populaires tels que Angels Beats ou encore l’opening de l’anime Fate/Zero. Elle est très reconnaissable par sa voix unique et son style. Nous allons ici, pas détailler complètement son parcours professionnel, mais juste couvrir l’essentiel.

L’ENVOL D’UNE CHANTEUSE POP ROCK

C’est seulement en 2010 qu’elle a débuté sa carrière en tant que chanteuse. Elle a en effet été retenue pour interpréter les personnages Yui et Marina dans l’anime Angel Beats (au chant). Durant cette même période, Lisa a sorti trois albums utilisant le nom de Girls Dead Monster (oui, oui comme dans l’anime). Pour inaugurer la sortie de ses albums, Lisa fait sa première apparition au Animelo Summer Live, le plus grand concert de musiques d’animes au Japon. Fort de ses succès, Lisa décide de faire ses débuts en solo en 2011. Sa carrière décolle tellement vite qu’elle décroche un contrat avec le label Aniplex (Sony Music Artist).

Son tout premier album solo s’intitule alors « Oath Sign ». Sorti en Novembre 2011, il a été utilisé pour le générique d’ouverture de l’anime Fate/Zero. Le thème s’est glissé immédiatement comme l’une des meilleures ventes au Japon, faisant de LiSa la seule chanteuse a avoir atteint le sommet des charts. Son album a été certifié disque d’or par la RIAJ (Recording Industry Association of Japan) et elle continuera sur cette lancée, en sortant beaucoup d’albums solo couronnés de succès. En 2012, elle a été choisie pour interpréter le thème d’ouverture de la série animée Swort Art Online. Bien évidemment, c’est un nouveau triomphe pour la jeune chanteuse, qui obtient un succès équivalent à son premier album.

Ses chansons sont utilisées en très grand nombre pour accompagner des animés japonaises, comme par exemple le générique d’ouverture de l’anime Day Break Illusion qui a fait « un flop » au Japon en ne se glissant « que » dans le top 15. Sans oublier le générique d’ouverture de The Irregular at Magic High School qui lui a connu un franc succès (l’anime est toujours disponible chez Wakanim). Par ailleurs, elle a même fait ses débuts de doubleuse pour le film animation les Minions (pour le meilleur ou pour le pire, je vous laisse juge). Pour la première fois de sa carrière, elle va même jusqu’à chanter pour le jeu vidéo, avec le thème musical de Dengeki Bunko.

ET, ENSUITE ?

Lisa est toujours rester active musicalement en donnant signe de vie auprès de ses fans via les réseaux sociaux et pour fêter sa cinquième année en tant qu’artiste solo, elle a publié un mini-album intitulé Lucky Hi Five. Elle va même interpréter le générique d’ouverture de la série animée Qualidea Code dont la sortie est prévue pour 2016. En partenariat avec la plateforme Wakanim music, elle sort régulièrement des épisodes de sa propre émission, Lisa TV, qui consiste à découvrir l’envers du décor de la jeune chanteuse japonaise que j’apprécie énormément.

 Votre fidèle serviteur, Namus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


  1. Asa le 3 juin 2016 à 12 h 58 min

    Quelques erreurs même si ça reste très proche de la vérité, bon article dans l’ensemble.