Kayane

Blog

[Critique JV] Star Fox Guard

starfoxguard

Note : La critique qui suit a été fait avec l’aide de la société La Boîte Com Concept qui nous a gracieusement invités pour tester en avant-première le jeu Star fox Guard. A l’heure où j’écris ces lignes, le jeu est actuellement disponible sur l’eshop de la WIIU.

Star Fox Guard est un jeu à la Tower Defense. On trouve généralement ce terme dans des jeux mobiles dont le but consiste à défendre une tour. En l’occurrence, ici, vous défendez un générateur de minerais contre des vagues successives de robots qui tentent de le détruire. Pour les repousser, vous disposez d’un système de caméras-tourelles qui sont au nombre de douze. Vous devrez avoir l’œil sur les deux écrans. Les choses vont bien entendu se corser, car de nouveaux robots apparaîtront sur le champ de bataille pour vous gêner, aussi bien dans les airs qu’au sol.

En effet, l’action du jeu se déroule sur les différentes planètes qui apparaissent dans Star Fox Zero (les fans apprécieront ces clins d’œil). Pour autant, il n’y a pas de  « scénario » à proprement parler. Pour faire simple, Grippy Toad, l’oncle de Slippy, à besoin de quelqu’un pour défendre ses bases, car depuis quelques temps il a des ennuis avec des attaques de robots qui tentent de nuire à son entreprise. Et ce quelqu’un dont il a besoin, c’est vous ! En voilà, une bonne façon de faire pour introduire le joueur directement dans la partie !

Après diverses explications sur le fonctionnement du jeu, vous vous rendrez compte que la tâche va être ardue. Et qu’en plus de cela, il va falloir grimper en rang pour débloquer des nouvelles missions. Bien évidemment, d’autres options supplémentaires seront disponibles pour améliorer vos tourelles, même si on regrette parfois le manque de personnalisation du jeu.

Dans l’ensemble, le concept de base est très intéressant et assez bien exploité. Le fait d’avoir l’œil sur les deux écrans rajoute un peu plus de dynamisme. Malheureusement, c’est un poil répétitif, car une fois qu’on connaît par cœur les patterns des ennemis, on ne fait que rarement attention à l’écran de télévision, au point que je me suis surpris à plusieurs reprises à ne regarder seulement que le Gamepad. Tout est parfaitement indiqué, que ce soit les numéros des caméras ou bien la position de l’ennemi, qui suit toujours le même schéma (mourir plusieurs fois, il faut le faire). Malgré tout, il est toujours important de regarder la télévision pour toucher les cibles.  Hélas, les niveaux se terminent très rapidement (sans doute un manque de challenge) et les missions sont très faciles. Par contre, pour corser un peu plus le tout, des robots volants n’hésiteront pas à rendre confus où mettre en hors service vos caméras durant quelques secondes.

starfoxguard1

Chaque robot possède différentes caractéristiques qui peuvent en effet vous rendre confus et ils peuvent à tout moment se mettre à avancer très rapidement dans la base. Mais ce n’est pas tout, car certains sont capables de devenir invisible durant un très court laps de temps, tandis que d’autres peuvent carrément se téléporter. Il faut être vigilant à chaque instant. Si l’un des robots parvient à toucher le générateur, c’est Game Over. De plus, à la chaque fin de zone, un robot gigantesque intervient pour vous mettre des bâtons dans les roues.  Certains robots se cachent aussi derrière leur bouclier, mais pas de panique, car il est facile de les avoir en switchant de caméra en caméra, permettant ainsi de les désorienter. Fort heureusement, pour vous aider à venir à bout de ces gêneurs, vous avez à votre disposition différentes armes à débloquer, comme par exemple, la Cryocam, qui gèlera vos ennemis.  En fin de niveau, le Récubot récupérera tous les matériaux pour que vous puissiez monter en grade. C’est une montée en puissance pas très originale mais qui s’avère être fort addictive.

D’un point de vue technique, ce n’est pas vraiment la joie, car les textures sont… Pas des plus agréables à l’oeil. Enfin, les musiques : très timides puisque le jeu se contente que des bruitages. Aucune piste n’est vraiment mémorable et tout comme les niveaux, elles sont très répétitives. Le jeu répond bien et les menus sont ergonomiques.

gameplaystarfoxguard

On a aussi le droit à éditeur de niveaux et à un outil de création de troupes : on peut en effet créer soi-même ses propres niveaux et de les partager avec la communauté. Bien évidemment, vous pouvez les tester par vous-mêmes à la manière d’un Super Mario Maker. Le plus, c’est que chaque joueur peut faire la même chose que vous en augmentant la difficulté, à vous de les essayer et de résister aux différents vagues ennemis les plus redoutables. C’est parfait pour évaluer votre force et de voir la différence qui vous sépare des autres joueurs, mais, il faudra continuer à monter en grade pour espérer de débloquer d’autres robots et nouveautés pour offrir plus de challenge. Encore plus cool : vous pouvez planifier en secret les itinéraires de vos envahisseurs pour plus de perfidie. Le seul regret, c’est que la prise en main de l’éditeur est assez complexe pour les non-initiés et j’aurais aimé passer un peu plus de temps pour créer au moins un niveau.

Après deux heures à bidouiller avec les différentes options, j’ai la sensation que Star Fox Guard est un Tower Defense original qui arrive à nous divertir. Grâce aux multiples challenges, que ce soit en solo ou en multijoueur, le jeu a de quoi nous satisfaire pendant de nombreuses heures. Sincèrement, de mon côté, j’ai adoré le concept, notamment la partie Gameplay, qui fût éprouvante à tous les niveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>