Kayane

News

Hellblade : nouveau look pour une nouvelle vie… Tourmentée.

Hellblade

Hellblade : Senua’s Sacrifice est un des projets à venir les plus passionnants. Tout d’abord à cause de son pitch et de ses intentions : le but de Ninja Theory (DmC Devil May Cry, Enslaved) était de créer un jeu mettant en avant de manière réaliste un personnage ayant des troubles mentaux. Et ce, non pas juste pour le fun d’avoir un personnage schyzophrène, mais pour sensibiliser autour de ces problèmes et possiblement aider des personnes malades dans la vraie vie (parce que, malheureusement, quasiment tous les personnages atteints de maladies mentales dans le divertissement grand public est considéré direct comme dangereux ou mauvais). Une des plus grandes universités britanniques veille d’ailleurs sur le projet de très près pour que la représentation de ces maladies soit la plus juste possible.

Un autre point fascinant vient aussi de ses inspirations, puisque le jeu prend place dans un univers très largement inspiré des mythes et légendes celtes, chose que l’on voit très souvent, mais assez rarement de manière « réaliste ». Et puis vient le développement du jeu en lui-même : totalement fait en indépendant au sein de Ninja Theory et financé par les doux deniers cumulés grâce à DmC et les autres productions de commande, il s’agit d’un véritable projet-passion développé par une équipe de… 16 personnes. Bon, bien évidemment, il y a beaucoup de gens externes qui sont venus aider pour la partie graphique, que l’on voit notamment sur la vidéo de pitch présentée ci-dessous, mais pour tout ce qui est univers/level-design/mécaniques de jeu et tout le tintouin, c’est une petite équipe qui est en charge.

Bref, place à la vidéo, qui même si elle sent clairement le fabriqué dans le cadre de la promotion colle une petite claque en matière d’ambiance (et pas de graphismes, parce que j’ai vraiment du mal à croire que le jeu final ressemblera à ça) :

Et histoire d’en rajouter une couche, voici un making-of de cette vidéo, montrant la collaboration entre Ninja Theory, Epic Games et plein d’autres studios. La petite claque numéro deux vient des passages montrant la performance capture, qui montre qu’en sept semaines beaucoup de choses peuvent être faites et que bon dieux on peut faire des films d’animations bien dingos avec cette technologie.

Hellblade devrait sortir cette année sur PS4 et… J’ai vraiment hâte.

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>