Kayane

News

PlayStation VR : la date et le prix annoncés

PS VR

La Réalité Virtuelle semble être l’avenir pour certains. Et même si cette affirmation peut-être considérée comme vraie dans les milieux professionnels, son application dans le milieu du jeu vidéo semble… Limitée. Alors certes, vous répondrez « Mais t’es débile ? Les possibilités sont illimitées ! » Ce à quoi je répondrai :

900€.

Ça, c’est le prix du PlayStation VR.

« Mais non ! Le prix, c’est 399,99€ ! »

Moui… Sachant que si vous déboursez les 400€ pour le PS VR, vous n’aurez ni la console (350€), ni le PlayStation Camera, obligatoire pour utiliser le PS VR (50€), ni les PlayStation Move, un peu moins obligatoires, mais qui seront utilisés pour pas mal de jeux (50€, et peanuts en ce moment en occasion si vous êtes rapides). Sans tous ces accessoires, pas d’expérience futuriste avec des jeux l’utilisant comme gimmick sans valeur ajoutée. Bien évidemment, il y aura un bundle spécial avec tous les accessoires, mais m’est avis que pour l’avoir à moins de 700€, vous pourrez vous gratter.

Vu le ton de l’article, vous en déduirez que je fais partie de ces « VR-sceptiques »… Et je l’assume totalement, car même si la technologie s’annonce sympatoche, je ne la vois absolument pas décoller avant au moins 2-3 ans auprès du grand public. Et encore, d’ici deux-trois ans si jamais les prix baissent massivement, ce qui, en l’état actuel des choses, est tout bonnement impossible. 500€ pour de la réalité virtuelle, c’est un prix plus que raisonnable, surtout pour la technologie embarquée. Cependant, en dehors de quelques personnes fortunées, qui aura les moyens de débourser autant d’argent ? Qui n’aura pas non plus peur de passer pour un abruti auprès des autres* ? Qui n’aura pas peur de déplacer des meubles sous peine de se manger le coin d’une étagère en bougeant la tête et le corps ?

Les investisseurs, en voyant l’annonce en fanfare du périphérique, risquent d’avoir le sourire jusqu’aux oreilles… Mais que se passera-t-il après le 26 Octobre, quand le PS VR sortira, et qu’il ne se vendra pas autant qu’espéré ? Ils tireront la gueule. Et ils vont très certainement faire pression sur les studios pour abandonner la technologie, car, comme d’habitude, ils n’auront pas la patience de voir les coûts baisser.

Enfin, parlons de Sony eux-mêmes : ils ont misé sur la réalité augmentée avec l’Eye Toy. Deux fois (sur PS2 d’abord, puis PS3 avec Eye Pet et Wonderbook).

Ça a échoué.

Ils ont misé sur le PS Move, tentant de surfer sur la vague de la Wii.

Ça a bidé (comme Kinect, d’ailleurs).

Ils ont misé sur le PlayStation TV lorsque la PS Vita a été un bide (hélas).

On en trouve dans les bacs à déstockage de certaines boutiques, bradé à 20 balles, doooonc… Ça a bidé.

Alors certes, avec le PS VR, Sony joue ici les précurseurs en faisant partie des premiers à se lancer dans la course, donc leurs chances sont meilleures… Mais l’annonce d’hier soir était basée sur une demi-vérité (le PS VR coûtera 399€). Or, dans l’heure qui a suivi l’annonce, il a ensuite été précisé que la caméra serait obligatoire. Le soufflé est presque immédiatement retombé et pas mal de gens ont froncé les sourcils. La dernière fois que quelqu’un avait omis une information capitale pour essayer de générer de la hype autour de son produit, c’était Microsoft et l’annonce de la Xbox One. Quand les gens avaient découvert la perfidie de leur plan en annonçant derrière le rideau qu’ils comptaient tuer le marché de l’occasion, le tollé a été tellement immense que la PS4 est désormais loin devant sa concurrente. Bon, ici, c’est carrément moins grave, mais quand même ! Le bluff ne fonctionnera pas et a déjà eu des conséquences sur l’image perçue sur la VR.

Et puis bon, n’oublions pas que la PS4 est encore vendue à perte et vu les composants embarqués dans le VR, ça ne m’étonnerait pas qu’ils perdent encore une fois de l’argent sur chaque PS VR vendu, donc, encore une fois, les investisseurs vont tirer la gueule.

Bref, ce n’est clairement pas pour jouer les renards de mauvaise augure, mais je sens que passée la hype initiale, il faudra plus qu’un miracle pour voir ces casques vraiment décoller. Parce que le combo prix/perception négative du grand public et des investisseurs risque de lui être fatal. Bien évidemment, je peux avoir tort (et, dans un sens, j’aimerais avoir tort, même si je sais déjà que je ne prendrai pas le casque).

* Quand on voit déjà la perception qu’ont la plupart des gens de leurs enfants qui passent (parfois à raison) leur journée devant leur ordi, c’est juste mort de chez mort qu’ils acceptent de les voir avec un casque de VR vissé sur la tête.

Benjamin « Red » Beziat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


  1. Clement le 21 mars 2016 à 10 h 47 min

    Bonjour. Je viens tout juste de lire un article à ce sujet et j’ai littéralement sauté de joie, car j’attends avec impatience la sortie de la PlayStation VR ! D’ailleurs, j’ai aussi entendu dire qu’un jeu Star Wars Battlefront sera spécialement réalisé pour ce casque. :)