Kayane

News

Avis sur l’anime : To Aru Kagaku No Railgun.

railgun003

Un jour, quelqu’un m’a fortement conseillé cet anime, mais j’ai fait la lourde erreur de ne pas regarder sa grande soeur, « Index ». Si de votre côté, vous avez pu suivre les épisodes, et que vous n’êtes pas au courant de ce spin-off, sachez que l’animé Railgun se concentre essentiellement sur le personnage qui est Misaka, une électromaster très classe, davantage mise en avant dans cet opus.

Studios : JC Staff
Année : 2009-2010
Genres : Slice of Life, Action
Auteur : Kamachi Kazuma

Synopsis

Le scénario nous entraîne dans le quotidien de Misaka dans une « Ville Académie ». Misaka, mage de haut niveau, maîtrise le pouvoir de l’électricité, et est toujours accompagnée de sa meilleure amie Yuri qui, elle, maîtrise la téléportation. Toutes les deux font partie de Judgment, une organisation chargée de la sécurité de la ville et d’arrêter les criminels. En représailles, ceux-ci n’hésitent pas à utiliser leur propre magie pour se défendre. Peu de temps après, deux nouvelles jeunes filles vont rejoindre l’équipe, la timide Kazari ayant peu de pouvoirs magiques, et Ruiko, personnage au caractère bien trempé, mais pour le moment inapte à la magie.

Un scénario très électrisant et évolutif

Le scénario est un « slice of life », mettant l’action au second plan. Effectivement, la plupart des épisodes se concentrent sur le duo Misaka/Yuri et sur leurs relations. Bien que répétitif, le premier arc présente des personnages attachants. Néanmoins, certains épisodes sont parfois inutiles et ont tendance à tourner en rond, malgré des situations humoristiques.

 railgun004

Les premiers épisodes restent les plus accrocheurs, car enchaînant des enquêtes rapidement résolues. Fort heureusement, quelques flashbacks sur l’animé Index, présents pour les fans, rendent l’histoire plus vivante, et lui accordent de la  profondeur. L’animé essaie de se détacher réellement de sa grande sœur et nous offre une vision totalement différente de l’univers.  Une fois que la base est posée, l’intrigue se met malheureusement timidement en place, bien que nous réservant une certaine dose de surprises jusqu’à la fin.

railgun005

Malgré tout, le côté « slice of life » permet de faire évoluer les personnages et d’en connaître davantage sur ce monde. Tandis que les fans d’Index seront très contents de revoir Misaka, une héroïne très électrisante très appréciée qui devient le personnage principal de l’anime.

Le chara-design de Mikoto fait la force de cette série

Fort heureusement, le chara-design de Misaka est absolument magnifique. Cela s’applique aussi à certains personnages de la série, les rendant très attachants grâce au travail des doubleurs / doubleuses. L’animation, malheureusement, n’est pas à la hauteur et se révèle très inégale.

misakaaction

En conclusion

Le scénario de la série prend son temps pour présenter les personnages et l’univers, les personnages sont vraiment attachants, créant l’envie de regarder les épisodes à la suite. Concernant l’action, bien qu’elle ne soit pas centrale, on appréciera néanmoins de petits versus. Après avoir regardé cet opus, il est probable que je passe à Railgun S, suite logique, qui connaîtra également un article. Surtout que les opening et les ending sont une petite merveille qui donne de la pêche à la série. En conclusion, si vous avez aimé Index, Railgun est une série qui se laisse regarder, et dépasse sa grande soeur.

Dernier point : cette série comprend beaucoup de fille… Ce n’est pas faute de ne pas vous avoir prévenu ! Et, pourtant ça passe =)

Ma note 

7/10

Opening 

Ending 

Parce que le piano ça fait du bien ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


  1. Takuishi le 16 décembre 2015 à 21 h 43 min

    J’ai largement préféré To aru majutsu no Index. Je dirais même que j’adore. J’ai trouvé Kagaku no Railgun vraiment lourd parfois, et le début de Railgun S m’a soûlé.
    Par contre, j’aimerais bien voir To aru kagaku no Accelerator adapté en anime (je ne lis pas de manga papier), en plus d’une saison 3 à To aru majutsu no Index. 😀